1ère suite en blanc

Publié le par Pauline Pézerat

Le geste se développe, comme attiré par la lumière, comme un végétal qui pousse lentement. Jusqu'à présent je n'ai pas donné de titre aux différentes pièces. Celle-ci pourrait s'appeler "germination".

1ère suite en blanc1ère suite en blanc
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article